logo_facebook_2

IMPRESSIONS JAPONAISES

Jean-Paul BROHEZ, Sélim CHRISTIAENS
Bernd KLEINHEISTERKAMP , Frédéric MATERNE
Michel MAZZONI, Kumi OGURO, Satoru TOMA


27/01 -27/03/2016


JP_Brohez_site_1
Jean-Paul Brohez, de la série Mars, 2006, 24x36 cm

IMPRESSIONS JAPONAISES
150 ANS DE RELATIONS BILATÉRALES BELGIQUE-JAPON


De tout temps, les accords commerciaux et diplomatiques et les voyages qu’ils génèrent ont entraîné dans leur sillage des échanges culturels.
En 1866, au moment où le Japon s’ouvre aux relations commerciales avec l’extérieur, la Belgique est parmi les premiers pays à établir des relations diplomatiques avec cette nation. Les liens économiques vont rapidement s’intensifier et la Belgique devient, au tournant du siècle, alors qu’elle est une importante puissance économique mondiale, son 3e partenaire commercial.

De longue date, le Japon a exercé une forme de fascination sur les pays occidentaux.
Autrefois, c’est essentiellement à la faveur d’expositions universelles qu’on prenait connaissance de la culture des pays lointains.
Entre 1867 et 1900 se déroulèrent à Paris quatre expositions universelles, qui firent découvrir à un large public les arts japonais (arts décoratifs, estampes, peinture et sculpture) et les métiers d’art, à travers plusieurs milliers d’objets envoyés par le gouvernement nippon pour présenter la culture de l’archipel.

Au XIXe siècle, le japonisme se répandit en France et en Belgique, ainsi que dans plusieurs capitales euro- péennes (Vienne, Londres). Ce mouvement allait grandement influencer l’art européen en peinture et avoir d’importantes répercussions notamment sur le mouvement Arts & Crafts de Morris & Ruskin en Angleterre et sur l’Art Nouveau qui se développait en Europe. L’importance de la nature, le dépouillement, l’économie de moyens qui caractérisent l’art japonais allaient trouver dans nos pays une belle pérennité.

En 2016 sont célébrés les 150 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre le Japon et la Belgique. Des événements et manifestations sont prévus durant toute l’année pour marquer tout ce que nos deux nations ont en commun, renforcer les liens amicaux et favoriser les échanges culturels.

C’est dans ce cadre que Contretype propose, en co-production avec Wallonie-Bruxelles International (WBI), une exposition réunissant 7 artistes photographes belges et japonais (Jean-Paul Brohez, Sélim Christiaens, Bernd Kleinheisterkamp, Frédéric Materne, Michel Mazzoni, Satoru Toma et Kumi Oguro) qui résident tous en Belgique.

La plupart d’entre eux nous offrent un regard personnel sur la vie et la culture japonaises, au travers de leur perception singulière de l’intime ou de magnifiques paysages.

Evelyne Biver

Cette exposition a été conçue par Contretype dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire des relations bilatérales entre la Belgique et le Japon.


4_logos_Japon


Suite du texte...
NL versie - English version


ADRESSE:


Contretype
Cité Fontainas, 4A
1060 Saint-Gilles.
Tél.: 00 32 (0)2 538 42 20

La galerie est accessible au public du mercredi au vendredi de 12 à 18h,
samedi et dimanche de 13 à 18h, sauf jours fériés. Entrée libre.


fontainas_kim_zwarts_site
Photo de la Cité Fontainas, Saint-Gilles: Kim Zwarts.







LE VERNISSAGE


IMPRESSIONS JAPONAISES

Jean-Paul Brohez, Sélim Christiaens,
Bernd Kleinheisterkamp, Frédéric Materne,
Michel Mazzoni, Satoru Toma et Kumi Oguro



vernissage_impressions_thumb


La galerie du vernissage
Egalement sur Facebook


EXTRA-MUROS


BRUXELLES À L'INFINI
Photographies de la Collection Contretype


Cepeda_cwb_web

© André Cepeda, série Anacronia, 1999-2000

Expo du 29/01 au 24/04/2016
au Centre Wallonie-Bruxelles Paris
127-129 Rue Saint-Martin,
F-75004 Paris
www.cwb.fr

AVEC L’AIDE DE LA FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES,
DE LA COCOF ET DE LA COMMUNE DE SAINT-GILLES.