YOUQINE LEFÈVRE
Far from home
28/03 - 30/05/18


In English | NL versie



youqine_lefevre_site_2

© Youqine LEFÈVRE, série Far from home, 2016

Far from home, loin de la maison, de la famille. Ce travail porte sur des enfants placés dans un foyer, isolés dans la montagne, parce que leurs parents se trouvent momentanément dans l’incapacité de s’occuper d’eux. Des enfants éloignés, contre leur gré, du parcours «ordinaire» qu’ils devraient suivre. Ils ne sont déjà plus vraiment des enfants; à cause des traumatismes vécus, ils sont dans une transition, un entre-deux, une indétermination, où le monde de l’enfance persiste quelque peu.

L’intime, l’enfance, la mémoire, la famille et ses failles sont des sujets récurrents dans ma pratique artistique, parce qu’ils me concernent directement. Ils sont profondément liés à mon histoire personnelle, à mon adoption. Ils sont comme des obsessions. L’enjeu est de déplacer mes propres problématiques familiales et intimes vers quelque chose de plus large, ouvert. Partir de sa petite histoire afin d’accéder à une autre, plus vaste.

Dès le commencement de ce projet, il était clair pour moi que je devais uniquement photographier les enfants et non les éducateurs ou les parents. Ils sont l’élément central. Leur histoire frôle la mienne. Dans mes portraits, j’essaie de capter un moment d’abandon, intérieur, comme en suspension.
Passer outre la représentation de soi, le rôle que l’on pense devoir jouer face à l’objectif, afin d’arriver à une beauté d’«être». Je souhaite qu’une faille, un flottement soit perceptible; une sorte d’indétermination, une fragilité faisant écho dans l’environnement, en référence à la situation qu’ils vivent. La nature, le paysage, très présents, ont toute leur importance dans la série. Ils sont le fruit, entre autres, de nombreuses déambulations et d’états d’esprit ressentis lorsque je me retrouvais
là-bas.

Far from home est un travail de longue haleine, nécessitant de la patience. J’installe une certaine «lenteur», vecteur de proximité avec les personnes et les lieux photographiés. J’ai besoin de m’immerger dans l’environnement, de créer un lien avec les modèles, de faire en quelque sorte partie de la communauté. Au fur et à mesure, je me rapproche de ces enfants tant sur le plan personnel que formellement. Il est question d’une enquête de l’intime. Par ailleurs, mes photographies de paysages, d’intérieurs ou d’objets donnent volontairement très peu d’informations, elles sont presque abstraites. Ma pratique artistique se situe à la lisière entre le documentaire et l’intime, comme en équilibre sur un fil. A mesure que ce projet évolue, il tend à basculer de plus en plus vers l’intime.

Des images de pierres reviennent plusieurs fois dans la série; pour deux des garçons du foyer en particulier, elles ont une réelle valeur. En ayant quelques rares notions en minéralogie et en lithothérapie, ils leurs attribuent des pouvoirs: elles sont capables de consoler ou de calmer la colère par exemple. Aussi, lors du rituel de départ d’un enfant – c’est-à-dire le moment où il quitte le foyer pour rentrer définitivement à la maison – une pierre lui est toujours offerte par un éducateur, censée représenter au mieux sa personnalité. Traiter de ces pierres est une façon, selon moi, d’aborder ces enfants de manière plus intime.

Youqine Lefèvre




youqine_lefevre_site_3

© Youqine LEFÈVRE, série Far from home, 2016


Youqine LEFÈVRE

Née en 1993. Vit à Namur (Belgique).

Formation:

2014-2016
Centre d’Enseignement Professionnel de Vevey (CEPV), Formation Supérieure (ES) en photographie, Vevey, Premier prix, (CH).

2011-2014
Ecole de Recherche Graphique (ERG), Bachelor en Arts Plastiques, Visuels et de l’Espace, option photographie, Bruxelles (BE).

Expositions et projections:

2017
Bourse du Talent 2017, exposition collective, Bibliothèque nationale de France, Paris (FR) (à venir).
VFG jeunes talents, exposition collective, Neue Galerie im Hohmannhaus, Augsburg (DE) (à venir).
« Des mondes meilleurs », projection collective, Les Rencontres d’Arles, Espace Nonante-Neuf, Arles (FR).
VFG jeunes talents, exposition collective, Uno Art Space, Stuttgart (DE).

2016
VFG jeunes talents, exposition collective, l’ELAC à l’ECAL, Renens (Lausanne), Suisse.
SELECTION / AUSWAHL 2016, exposition collective, Photoforum PasqArt, Bienne, Suisse.
VFG jeunes talents, exposition collective, Oslo 8, Bâle, Suisse.
« Des mondes meilleurs », projection collective, Festival Images, CEPV, Veney, Suisse.
Festival Voies Off, projection collective, Les Rencontres photographiques, Arles, France.
« Das ist hyper », exposition collective, CEPV, Vevey, Suisse.

2015
« L’image manquante », exposition et projection collectives, workshop avec Olivier Lovey, dans le cadre de la Nuit des Images, Musée de l’Elysée, Lausanne, Suisse.
« L’image manquante », projection collective, workshop avec Olivier Lovey, Les Rencontres d’Arles 2015, Espace Nonante-Neuf, Arles, France.

2014
«
Paradise », exposition collective dans le cadre du workshop avec Reiner Riedler, CEPV, Vevey, Suisse.

Prix et sélections:

2017
Bourse du Talent #70 Portrait, lauréate.

2016
Prix PhotoforumPasquArt, SELECTION / AUSWAHL, 2016, lauréate.
VFG Nachwuchsforderpreis (prix des jeunes talents), finaliste.
Festival Voies Off, Arles, sélectionnée pour l’édition 2016.

Publications:

2016
This is paper, publication en ligne et texte.
C41 Magazine, publication en ligne et texte.
Fisheye Magazine, portfolio en ligne.
Next Level Magazine UK #24.
Analog Magazine, publication en ligne et interview.
VFG Nachwuschsforderpreis fur Fotografie 2016 (catalogue).
Art Narratives, publication en ligne et textes.
PhotoArtMag, publication en ligne et texte.
GUP Magazine, publication en ligne et texte.
« Far from home », auto-publication.
FotoRoom, publication en ligne et interview.
« C comme Chameaux », auto-publication collective par Cécile Monnier, Neige Sanchez, Youqine Lefèvre, dans le cadre du workshop avec Olivier Chanarin.
« IDOLE », auto-publication collective, par Cécile Monnier, Neige Sanchez, Youqine Lefèvre, dans le cadre du workshop avec Asger Carlsen.
« La nuit je mens », publication collective sur le site internet du magazine suédois Odalisque, Issey Miyake Collection AW15/16, dans le cadre du workshop avec Eric Nehr, CEPV.

Site Web: www.youqinelefevre.com