I 04°50° La mission photographique à Bruxelles (1991) I

AVANT PROPOS

Qu’il n’y ait eu , hormis la lointaine campagne des frères Ghémar, rien qui ressemble de près ou de loin à une mission photographique à Bruxelles peut sembler étrange. La ville, pourtant au centre du débat européen, se modifiait sans s’adjoindre un regard critique sur elle-même.
En 1987, Gilbert Fastenaekens et Christian Meynen me demandèrent si “Contretype” prévoyait d’organiser une mission photographique. Connaissant bien leurs œuvres, je marquai un peu d’étonnement et leur demandai s’ils avaient déjà photographié Bruxelles. A part quelques photos dans le cadre des “Nuits” pour Fastenaekens, ils me répondirent tous deux que non. Je compris néanmoins qu’il y avait chez ces deux Bruxellois de pure souche quelque chose qui ressemblait à une nécessité intérieure. Je fus donc très heureux de constater que leur désir rencontrait la prise de conscience par l’Exécutif de la Région Bruxelles-Capitale de ce vide iconographique.

Son Ministre-Président, Charles Picqué chargea “Contretype” d’une mission, la première de cette envergure à Bruxelles.
Je décidai alors de choisir les photographes Marc Deneyer, Daniel Desmedt, Gilbert Fastenaekens, Christian Meynen et Jacques Vilet, en fonction de leur capacité à penser Bruxelles.

Tout en m’appuyant sur quelques éléments majeurs de composition urbaine, j’ai voulu éviter de diriger les photographes dans une thématique trop précise, ce qui me semble une idée particulièrement désuète aujourd’hui; Mais, j’ai tâché de réunir cinq personnes qui avaient éprouvé cette ville existentiellement, et dont le dialogue pouvait se fonder sur une expérience, fût elle de l’ordre du passé.

Le rapprochement de ces artistes ne s’est pas fait uniquement sur leurs liens personnels avec Bruxelles. J’ai cherché, entre eux, et ce fut peut-être un des actes que je revendique le plus, une attitude artistique plus qu’un simple regard.
Comprenons-nous bien, il ne s’agissait pas de constituer un groupe esthétisant mais de réfléchir à ce qu’est une photographie et quel rôle on lui assigne aujourd’hui. Quand je parle d’une attitude commune c’est évidemment plus au niveau de l’esprit de la photographie qu’aux formes de la création. Ce qui rassemble ces cinq personnalités, c’est la volonté de faire œuvre personnelle. Ils montrent tous moins la nature que leur “regard d’après nature”.
(1)
Les photographes ont de tous temps été dépossédés de leur création par les commanditaires. C’est donc presque une gageure d’avoir réussi que chaque photographe maîtrise sa création, de la prise de vue à la publication finale.

Jean-Louis Godefroid


(1) Alain Buttard, Les quatre saisons du territoire de Belfort .

La Mission Photographique à Bruxelles, photographies de Marc Deneyer, Daniel Desmedt, Gilbert Fastenaekens, Christian Meynen,
Jacques Vilet.

Commanditée par la Région de Bruxelles-Capitale et réalisée par L’Espace Photographique Contretype, cette mission a fait l’objet d’une publication en 1991
(cf 04° 50°. La mission
photographique à Bruxelles)


Marc DENEYER

Gilbert FASTENAEKENS

Christian MEYNEN

Jacques VILET